Le delicieux gâteau aux pommes

Il y a 2 ans MrLepoux m’a offert à Noel un livre de patisserie  : le Larousse Patisserie (oui il fait pas des cadeaux ininterressés MrLepoux! ). J’étais contente mais je me disais que j’avais déjà mes livres de patisserie, celui de la recette des financiers, celui du moelleux au chocolat, etc. Mais j’ai quand meme feuilleté le petit nouveau et j’ai trouvé chaque recette un peu plus attrayante que la précédente. Alors, j’ai testé!

image

J’ai commencé par la   recette d’un gâteau aux pommes qui je crois, est devenu mon gâteau préféré : légèrement croustillant sur le dessus, bien moelleux à l’interieur… bref je fond et c’est devenu le goûter des dimanches après-midi pluvieux! Bon allez, maintenant que je vous ai fait saliver, voilà la recette! Et vraiment, ce livre vaut l’investissement, toutes les recettes que j’ai pu tester étaient excellentes!

image

Ingredients
5 pommes (canada par ex)
125g de sucre
125g de beurre
2 œufs + 2 blancs
200g de farine
1/2 sachet de levure
Le jus d’1/2 citron
De la canelle
De la cassonade

Préparation
Préchauffez votre four à 200°C.
Cassez les oeufs en separant les jaunes des blancs.
Fouettez 2 jaunes avec le sucre puis ajouter le beurre fondu pour obtenir une crème.
Ajoutez le jus d’1/2 citron.
Ajoutez ensuite la farine progressivement ainsi que la levure. Vous obtenez une pâte assez épaisse.
Battez les blancs en neige bien ferme.
Ajoutez tout doucement les blancs à la pâte en prenant soin de bien incorporer l’air dans la préparation.
Pelez 5 pommes, coupez les en 2 puis coupez chaque moitié en lamelles.
Beurrez votre moule à manquer (quelqu’un sait pourquoi ce nom?!).
Versez-y la pâte et placez les 1/2 pommes en les enfonçant un tout petit peu dans la pâte (celle-ci va bien gonfler et passer entre les pommes).
Saupoudrez les pommes de canelle (ca c’est la petite touche perso) et saupoudrez tout le gâteau de cassonade.
Enfournez pour 25-30 min et regalez vous!!!

Les bonheurs de l’été #1 [recette inside]

L’été est ma saison préférée mais durant les 4 années précédentes, j’ai vécu dans les Alpes et j’y ai détesté l’été. La Mer me manquait terriblement… En revanche, l’hiver, que je déteste habituellement, m’était plus agréable. J’aimais les jours de neige regarder les flocons tomber, surtout si c’était le week-end et que je ne devais pas aller travailler!

Et depuis quelques mois, nous voilà de retour en Provence, au bord de la mer, après un printemps doux qui nous a permis de belles balades dans le Lubéron et la Camargue, l’été chaud est arrivé. On retourne a la plage, on vit au ralenti, et on profite des fruits et légumes muris au soleil. Je recommence à aimer l’été et j’ai envie de partager avec vous mes petits bonheurs de l’été.

Commençons aujourd’hui par une douce confiture aux pêches et à la vanille. J’achète souvent trop de choses au marché, tout me fait envie et j’ai tendance à oublier que nous ne sommes que 2 et qu’on n’aura jamais le temps de tout manger avant que ça ne périsse! C’est comme ça que je suis rentrée dimanche avec 2kg de pêches et nectarines mûres à point. Après avoir fait 3 salades de pêches, je me suis vite rendue compte que le reste serait pourri avant que j’aie le temps de me retourner! Du coup j’ai vite attrapé du confisuc, des bocaux et hop, 20min plus tard la confiture refroidissait.

confiture_peche_vanille

La recette est très simple, il vous faudra 1/2kg de pêches et nectarines, et autant de confisuc (du sucre contenant un peu de pectine il me semble pour que la confiture prenne plus facilement). Après avoir épluché et coupé les fruits, mélangez les au sucres et attendez que le sucre soit dissout dans le jus des fruits. Pendant ce temps, mettez a bouillir vos bocaux vides pendant 5 min pour une meilleure stérilisation.

Portez ensuite le mélange fruits/sucre a ébullition, quand ça commence a bouillir, vous pouvez ecraser un peu les fruits. Puis, quand ça bout fort, remuez pendant 5 min et versez immédiatement la préparation dans des bocaux. Fermez les bocaux et retournez-les jusqu’à ce qu’ils soient froid. La plupart du temps cela suffit à stériliser la préparation mais bon… dans le doute mangez-les avant l’été prochain! 😉

Soupe Butternut Chorizo

Cet automne j’ai découvert la courge Butternut et je l’avoue, cette  courge et moi on a entamé une relation assez fusionnelle! J’aime sa couleur orangée et son goût tout doux et réconfortant, parfait pour les journées grises et maussades. Et, en rentrant de chez la dentiste, la mâchoire encore a moitié endormie, mon regard a croisé celui de cette courge qui attendait patiemment dans mon saladier de fruits et légumes. Le reste de chorizo dont je ne savais que faire m’est alors revenu en tête et je me suis dit que ces deux là feraient certainement un bon mariage!

Ni une ni deux, j’ai alors attrapé mon tablier et mon plus grand couteaux et j’ai tranché ma courge en deux pour en faire une soupe que je parsèmerai de chorizo coupé tout petit pour pouvoir me nourrir ce soir sans avoir à user de mes dents à peine remises du nettoyage de caries! Et, après avoir retrouvé ma voiture recouverte de neige ce matin, après avoir galéré sur la route à cause de cette même neige (et des gens qui ont pas voulu mettre les pneus hiver…), stressé toute la journée a cause du dentiste et y être allée (qui ne m’a pas fait mal en fait), le mariage de Mlle Butternut et Mr Chorizo a sauvé ma journée!

soupe-courge-butternut-chorizo

Donc pour faire cette magnifique soupe pour 2 personnes il vous faudra :

  • 1/2 courge butternut (ou une petite)
  • 1 petit oignon
  • 4 tranches de chorizo piquant
  • de la crème
  • du sel

Prenez votre plus grand couteau et coupez la courge en 2 dans le sens de la longueur (attention en coupant, c’est dur! Et je vous dirai quoi faire de l’autre moitié un autre jour), puis coupez cette moitié en 4 et faites bouillir les morceaux dans une grande casserole d’eau avec un peu de gros sel. Épluchez l’oignon et coupez le en 2, enlevez le germe et mettez le avec la courge, dans l’eau.

Je ne sais plus combien de temps ça a pris pour cuire mais, vous pouvez vérifier la cuisson avec un couteau, quand il rentre dans la courge comme dans du beurre, c’est bon! J’ai remarqué aussi que la courge remontait à la surface quand elle est cuite, c’est un indice! 🙂 Bref, quand ça vous parait bien, sortez la courge de l’eau et laissez la refroidir un peu pour pouvoir l’éplucher (n’essayez pas d’éplucher la courge crue, vous risquez de vous trancher la main…). Une fois la courge épluchée, placée la dans le bol de votre mixeur avec un peu d’eau de cuisson et de crème fraîche et … Mixez!! 🙂

Hachez quelques tranches de chorizo piquant et ajoutez les à la soupe : c’est prêt!