Le cas des vaccins…

Bon ça fait un moment que j’ai pas écrit sur ce blog… plus le temps, plus l’envie… Mais là c’est pas pareil, c’est un sujet important!

En tant que jeune maman d’une Colette de 3 mois (oui mon pseudo sur ce blog est devenu son prénom!) j’ai du me poser la question des vaccins! Normalement les premières injections sont faites à 2 et 4 mois donc à la visite des 1 mois la pediatre nous dit « je vous fait l’ordonnance pour les vaccins, alors un infanrix hexa et un… » elle n’a pas eu le temps de finir sa phrase, on l’a arrêtée aussi sec! Pour nous les vaccins c’est pas anodin, tu vas pas injecter dans le postérieur de ma mini tout ce que tu veux simplement parce que les laboratoires pharmaceutiques font tellement bien leur job que tu te poses même plus la question de si c’est utile ou pas!

Il faut savoir qu’en France, comme l’explique ma copine Imo sur son blog (par ici) t’as pas le choix, légalement t’es obligée de faire vacciner ton môme contre 3 choses : la diphtérie, la polio et le tétanos! Le reste ce sont des vaccins « recommandés », si tu les fait c’est bien, t’es un bon parent et tu permets à Sanofi, Merck, et les autres de s’en mettre plein les poches au passage (et il y a de grande chance pour que tu protèges ton gamin de quelques maladies, faut l’avouer!) mais en théorie tu n’es pas OBLIGEE de les faire! Sauf que les pédiatres pour la plupart vont te dire que oui c’est obligatoire ou bien comme nous, tu vas te faire traiter d’égoïste, on m’a aussi dit que c’était injuste de priver ma fille de vaccin… bref si tu as l’audace de t’y opposer, soit prête à faire face à un discours hyperculpabilisant! Bon ça c’est la loi… ensuite reste le cas moral! Ah non, autre point, l’âge… pour des raisons pratiques et parce que l’entrée en crèche se fait souvent vers 2.5 ou 3 mois, on vaccine a 2 et 4 mois mais légalement la seule contrainte est de vacciner avant 18 mois.

Dans notre cas, la question était de savoir si le rapport bénéfice/risque des vaccins était intéressant donc on a essayé d’en discuter avec les pédiatres qu’on a rencontré  (et si vous avez suivi mon été sur insta vous savez qu’on en a vu quelques uns, en ville puis à l’hôpital) mais à chaque fois nous nous sommes trouvés face à des murs (sans oreilles pour le coup…) Impossible de discuter calmement du sujet, on voulait savoir par exemple combien de cas de coqueluche la pédiatre de l’hôpital avait vu depuis ses 15 années de services, la réponse a été « je n’ai jamais vu de complication grave suite à des vaccins »… soit mais ça ne répond pas à notre question que nous avons posé 3 fois et à laquelle nous n’avons pas eu de réponse.

Donc voilà, nous avons décidé d’attendre pour vacciner notre Colette car elle a eu 2 mois en plein mois d’aout, qu’il faisait 35° et que je ne voulais pas qu’elle ait de la fièvre en plus de ses petits tracas qui font notre quotidien.

Je ne vais pas parler de mes recherches sur la diphtérie, la coqueluche et le reste car je ne veux influencer personne dans une direction ou dans l’autre, vous êtes adultes, vous savez utiliser Google! Mais j’y ai passé des soirées entière, j’ai fait une thèse en microélectronique et je pourrai bien vous en faire une sur la vaccination et pourtant je ne cesse de me demander quel choix est le meilleur…

Bref… je voulais juste vous dire que dans le cas où vous voudriez vacciner votre enfant seulement contre les souches obligatoires, il existe une solution autre que le Revaxis prescrit à tout va qui est un rappel pour adulte et n’a pas d’autorisation de mise sur le marché pour les tous petits ou pour une primovaccination (pour vous dire l’incohérence…). La solution c’est de vous faire prescrire un  » Kit DT+Imovac Polio pour convenance personnelle des parents », il faut qu’il y ait écrit ceci mot pour mot sur l’ordonnance ainsi que les coordonnées du médecin, les nom et prénom de l’enfant ainsi que son age, on a essuyé un joli refus de la première pédiatre pour cette ordonnance qui jugeait notre demande « loufoque »et « trop compliquée »… Mais notre homéopathe (qui suit maintenant Colette) a accepté de discuter avec nous de tout ça, ne sachant pas elle non plus trancher pour une solution ou l’autre, elle nous a fait l’ordonnance.  Ensuite votre pharmacien préféré devra faxer cette ordonnance à Pasteur (voir ici en bas de page) et enfin il vous faudra attendre… entre 15j et 3 mois. Pour nous le plus difficile pour le pharmacien a été de joindre Pasteur, je sais qu’il a du relancer plusieurs fois mais finalement un mois plus tard nous avons reçu nos doses (c’est pour cela qu’il vous faut un pharmacien qui vous aime bien!). Le kit contient un DT et un Imovac polio, il faut donc 2 piqures et contrairement au feu DTP, et à mon grand regret (vous comprendrez ici pourquoi), il contient des sels d’aluminium… Voilà notre affaire avec les vaccins! Et je n’ai pas terminé car suite à un commentaire sur Instagram, je viens de téléphoner à la PMI de ma ville pour savoir si ils avaient des Tétravac car ma fille ayant des problèmes respiratoires, je n’ai toujours pas tranché sur la question de la coqueluche… Je sais qu’il y a eu en 2015, 128 cas de Coqueluche données Renacoq mais combien de cas de complications graves liées aux vaccins? Ça nous ne le sauront jamais…

Donc voilà, je vous ai donné des informations pratiques sur toute cette affaire! Et pour être claire, je ne suis pas fondamentalement contre la vaccination, je suis consciente que c’est une avancée incroyable de la médecine qui a permis de faire disparaitre (ou presque) de nombreuses maladies comme la polio et qui rend d’autres maladies comme le Tétanos beaucoup moins dévastatrices! Mon principal problème est que j’ai l’impression qu’aujourd’hui on vaccine à tour de bras sans même se poser la question de l’intérêt et avec une pratique qui me parait illogique! Et qu’on nous oblige de manière plus ou moins détournée à faire ces vaccins même si on n’en a pas envie hors, c’est un des principes fondamental de la médecine en France, le patient doit avoir le choix de prendre ou non un traitement et doit avoir le droit de recevoir les informations lui permettant de prendre sa décision sauf qu’allez savoir pourquoi, pour la vaccination ces droits là sont perdus! Et enfin, puisque l’on sait que les sels d’aluminium sont la cause de nombreux problèmes de santé, puisque on arrête d’en mettre dans nos déos, puisque avant il n’y en avait pas dans l’ancien DTP, pourquoi continue-t-on à en mettre?!

Voilà, c’était mon petit cailloux dans la marre et au passage, un petit bonjour au Professeur Henri Joyeux qui a été rayé de l’ordre des médecins principalement pour avoir essayé de jeter un énorme pavé dans cette marre…

EDIT du 27 septembre : Etant donnés les soucis respiratoires de Colette (qui a une laryngomalacie et peut etre un peu d’asthme), nous avons décidé de la vacciner en plus contre la coqueluche. Nous avons donc commandé un Tetravac jeudi dernier, et il est arrivé à notre grande surprise le vendredi! Donc le tetravac est de retour (du moins en Provence). 

 

Dans quel monde suis-je née Maman?

Aujourd’hui nous sommes le 22 Mars 2016, voilà 5 mois et demi que tu grandis dans mon ventre. Pour la deuxième fois depuis que tu t’es installée, l’Europe est en deuil. La première fois c’était lors d’une série d’attentats, le 13 Novembre 2015, à Paris, plus d’une centaine de personnes ont été tuées alors qu’elles prenaient un verre en terrasse ou qu’elles s’amusaient à un concert de Rock. Aujourd’hui, alors que nous étions entrain d’admirer ton visage si doux sur les écrans du cabinet de gynécologie, Bruxelles a été attaquée, 30 personnes qui partaient en voyage ou qui prenaient le métro ont été tuées. Alors aujourd’hui, beaucoup de personnes ont peur, beaucoup de futures mamans se demandent dans quel monde vont naitre leurs bébés. Alors ma fille, pour que tu saches dans quel monde tu es née, j’ai décidé de te le décrire.

image

Par Crayon d'Humeur (@mathouchou)

Je ne décris pas là le monde au sens géographique et complet du terme, non, je vais te décrire le monde tel que je le vois de mes yeux, le monde qui va t’acceuillir dans quelques mois. Le monde d’une petite fille qui naît en France, en 2016.

Tout d’abbord ma fille, tu es née dans un monde libre, un monde où être une fille n’est presque plus un problème car des générations de femmes se sont battues pour que nous puissions voter, avoir nos propres comptes en banques, travailler, dans des conditions égales à celles des hommes. Tu sais, celà peut paraitre naturel mais tu pourras en discuter plus tard avec ton arrière-grand-mère, elle te racontera qu’elle n’avait pas le droit d’accéder aux comptes sans l’autorisation de ton papi, qu’elle avait déjà 39 ans quand les femmes ont eu le droit d’avorter, et plein d’autres annecdotes qui te montreront à quel point ton monde est différent du sien. Dans ce monde, tu es libre de choisir ton métier, peut importe que tu sois une fille, un garçon, que nous soyons riches ou pauvres, seule ta motivation et ta détermination comptent. Tout ça ma fille, c’est une partie de l’égalité.

Dans ce monde, tu es également libre de choisir ta religion, d’être artiste, de t’exprimer, de faire le sport que tu souhaites, de sortir habillée comme cela te plait, dans ce monde tu peux être qui tu veux. Tu peux aimer et te marier avec qui tu veux, quelle que soit la religion, le sexe ou l’origine de l’autre, tu es libre d’aimer tout le monde ma fille. Et d’ailleurs je t’encourage à aimer les autres, tous, quels qu’ils soient et à ne pas laisser ton jugement s’obscurcir sous des a-priori. Ton papa et moi, nous t’apprendrons à aimer.

Dans le monde où nous vivons, nous connaissons la paix, nous ne connaissons pas la faim, nous avons accès à des soins lorsque nous sommes malades et nous essayons d’aider ceux qui contrairement à nous connaissent la guerre, la faim et n’ont pas accès aux soins. Parce que dans ce monde, en plus de l’égalité, de la liberté, il y a de la fraternité.

Voilà ma fille le monde dans lequel tu nais. Et parce que tu nais dans ce monde, n’oublie jamais la devise de notre pays « Liberté, égalité, fraternité », porte la haut et fort! Ne l’oublie pas car dans ce monde, certains essayent de semer la terreur pour nous diviser. S’ils nous divisent, s’ils arrivent à provoquer chez nous la peur de l’autre, alors ils deviennent plus forts, alors l’amour et nos libertés risquent d’être perdus!

J’espère que grâce à l’amour et à la fraternité, nous réussirons à rendre le monde de demain encore plus beau que celui d’aujourd’hui!

Aurevoir 2015, bonjour 2016!

2015 a été pour moi une année bien remplie, riche en émotions, en voyages et en changements, c’est certainement l’année où il s’est passé le plus de choses dans ma vie! Mais c’est sans regret ni nostalgie que j’entame 2016!

En 2015, j’ai soutenu ma thèse et obtenu mon doctorat, quel soulagement après des années de recherche, enrichissantes mais épuisantes et des mois interminables de rédaction! Je suis finalement arrivée au bout de ces 164 pages de manuscrit et 2h45 de soutenance! Je suis également arrivée au bout du cursus ‘scolaire’ français, je ne suis plus étudiante!

Diplôme en poche, j’ai quitté les Alpes, ces montagnes que je retrouve avec plaisir pour les vacances mais qui m’ont donné pendant 4 ans un sentiment d’enfermement, d’étouffement, pas facile pour moi, habituée à la mer et à l’horizon de vivre dans cette vallée! Je suis revenue au bord de la mer, loin des montagnes, et je suis passée de l’autre côté de la barrière, le temps d’un post-doc, je continue mes recherches mais avec beaucoup moins de pression et beaucoup plus de libertés. J’encadre des thésard et surtout j’enseigne pour de vrai, du cours magistral aux rattrapages, en passant par les TP, je prend en charge mes enseignements dans leur globalité et ça me plait! (Peut etre au grand désespoir de mes élèves…)

image

image

En 2015, MrLepoux et moi avons aussi beaucoup voyagé, nous avons commencé l’année à Prague, puis nous sommes partis 3 semaines au Japon, en rentrant nous avons décidé de se calmer sur les voyages et d’économiser mais les voyages sont addictifs, on en est drogués et nous voilà dans l’avion début septembre pour 1 semaine de repos à Marrakech, nous avions besoin de nous ressourcer après le déménagement et nos changements de jobs respectifs.

image

Un joli souvenir gustatif du Japon!

Puis fin octobre, la plus belle des nouvelles est arrivée, après plusieurs jours de nausées, un matin je fais un test de grossesse, en attendant que le résultat s’affiche, je commence à me préparer pour aller au travail, et alors que j’étais entrain de me brosser les dents, je jette un oeil sur le batonnet : il affiche « enceinte », ma première réaction est d’appeler MrLépoux à travers le mur de la salle de bain, il dort encore et j’ai du réveiller tout l’immeuble « viens vite, viens vite! », je ne sais pas pourquoi j’avais peur que l’écran du test s’éteigne ou change d’avis… puis les larmes, les rires, l’inquiétude, les rendez-vous médicaux, les échographies avec à chaque fois une petite boule au ventre, et finalement la joie voir ce petit haricot qui grandit, qui gigote, mon ventre qui avance et l’amour… c’est incroyable ce sentiment que l’on peut ressentir en regardant ces échographies, parfois pas très nettes, souvent pas très jolies mais qu’on trouve infiniment belles. Je n’ai pas été très présente ensuite ici car il faut l’avouer, même si je suis très heureuse de ma grossesse, j’en ai bavé, j’ai vite du arreter de travailler, j’ai été très fatiguée et affaiblie. J’ai un peu délaissé mes activités et gardait le peu d’énergie que j’avais pour MrLepoux et pour sortir un peu prendre l’air. Mais maintenant je vais mieux, je reprend des forces et retourne au travail lundi.

image

A suivre... l'avancée du bidou!

Voilà, 2015 s’est terminée en beauté et annonce une année 2016 tout aussi riche et pleine de nouvelles aventures! Nous acceuillerons bébé haricot début juillet, le jour de mon anniversaire en théorie! Nous continuerons à voyager tant que cela nous est possible, d’ailleurs, on retourne à Prague dans 15 jour, je présente mes travaux de recherche à une conférence. Et ensuite on improvisera, peut être des longs week-ends en France, j’aimerais voir le Mont Saint-Michel, la dune du Pila, la Corse, Monaco, les chateaux de la Loire, je retournerais bien à Grasse… et surtout, il me tarde de partir en voyage avec bébé haricot, on veut lui faire découvrir le monde, d’autres cultures, d’autres façons de vivre car pour nous les voyages sont certainement la meilleure école de l’ouverture d’esprit!

Sur ce, je vous souhaite une belle année 2016, pleine d’amour, de découvertes et d’aventures!